Accueil > Dépêches Techniques - rente > Les Dépêches Techniques - Ruminants > Bronchopneumonies infectieuses bovines : gestion en élevage

Bronchopneumonies infectieuses bovines : gestion en élevage

Bronchopneumonies infectieuses bovines : gestion en élevageLa Dépêche Vétérinaire

Ref. produit : DT112
22.00 €   
6.60 €  
70.00 %
Livraison sous 4 jours
Quantité  
Les bronchopneumonies infectieuses (BPI) bovines ont évolué ces dernières années dans leurs caractéristiques épidémiologique et clinique, elles sont devenues plus fréquentes et plus sévères. Cela s’explique notamment par l’industrialisation de la filière bovine, la sélection de jeunes bovins pour des performances zootechniques au détriment de la physiologie respiratoire et par l’évolution des principaux agents pathogènes incriminés.

En dépit de l’apparition de nouvelles mesures thérapeutiques et prophylactiques, les enjeux économiques des BPI restent majeurs aussi bien en élevage allaitant que laitier. Le premier chapitre de ce dossier est tout naturellement consacré à l’évaluation de l’impact économique des troubles respiratoires, pour permettre aux professionnels de mieux raisonner l'utilisation des mesures de maîtrise existantes.

Par ailleurs, l’étiologie des BPI fait intervenir un nombre important d’agents infectieux et de facteurs liés à la conduite d’élevage et à l’environnement. La mise en œuvre d’un traitement raisonné ou de mesures vaccinales adaptées repose au préalable sur une identification des causes infectieuses, notamment lors de troubles collectifs (chapitre 2). La réalisation d’un diagnostic aussi précis que possible donne alors tout son poids aux méthodes de lutte. Ces dernières ont connues des avancées conséquentes avec l’arrivée de nouvelles molécules thérapeutiques (chapitre 4) et de nouveaux vaccins (chapitre 5) ciblés sur les agents pathogènes majeurs.

Toutefois, l’efficacité d’un traitement ou d’une vaccination est étroitement liée à la maitrise conjointe des facteurs de risque. L’identification des facteurs de risque (chapitre 3) n’est pas chose aisée, ils sont nombreux et varient en fonction du temps, des régions et des systèmes de production. De plus, certains facteurs de risque sont difficiles, voire impossibles à maîtriser dans le contexte des filières actuelles (chapitre 5). La lutte contre les BPI doit donc être raisonnée dans le cadre d’une approche sanitaire globale de l’élevage.

Les objectifs de ce dossier sont de fournir les bases scientifiques et techniques récentes permettant une approche diagnostique intégrative des BPI en élevage et la mise en place de mesures de lutte. Souhaitons que les différents points abordés aident le praticien dans son évaluation hiérarchisée des causes et dans ses choix thérapeutiques et/ou prophylactiques. Les bronchopneumonies infectieuses (BPI) bovines ont évolué ces dernières années dans leurs caractéristiques épidémiologique et clinique, elles sont devenues plus fréquentes et plus sévères. Cela s’explique notamment par l’industrialisation de la filière bovine, la sélection de jeunes bovins pour des performances zootechniques au détriment de la physiologie respiratoire et par l’évolution des principaux agents pathogènes incriminés.

En dépit de l’apparition de nouvelles mesures thérapeutiques et prophylactiques, les enjeux économiques des BPI restent majeurs aussi bien en élevage allaitant que laitier. Le premier chapitre de ce dossier est tout naturellement consacré à l’évaluation de l’impact économique des troubles respiratoires, pour permettre aux professionnels de mieux raisonner l'utilisation des mesures de maîtrise existantes.

Par ailleurs, l’étiologie des BPI fait intervenir un nombre important d’agents infectieux et de facteurs liés à la conduite d’élevage et à l’environnement. La mise en œuvre d’un traitement raisonné ou de mesures vaccinales adaptées repose au préalable sur une identification des causes infectieuses, notamment lors de troubles collectifs (chapitre 2). La réalisation d’un diagnostic aussi précis que possible donne alors tout son poids aux méthodes de lutte. Ces dernières ont connues des avancées conséquentes avec l’arrivée de nouvelles molécules thérapeutiques (chapitre 4) et de nouveaux vaccins (chapitre 5) ciblés sur les agents pathogènes majeurs.

Toutefois, l’efficacité d’un traitement ou d’une vaccination est étroitement liée à la maitrise conjointe des facteurs de risque. L’identification des facteurs de risque (chapitre 3) n’est pas chose aisée, ils sont nombreux et varient en fonction du temps, des régions et des systèmes de production. De plus, certains facteurs de risque sont difficiles, voire impossibles à maîtriser dans le contexte des filières actuelles (chapitre 5). La lutte contre les BPI doit donc être raisonnée dans le cadre d’une approche sanitaire globale de l’élevage.


Les objectifs de ce dossier sont de fournir les bases scientifiques et techniques récentes permettant une approche diagnostique intégrative des BPI en élevage et la mise en place de mesures de lutte. Souhaitons que les différents points abordés aident le praticien dans son évaluation hiérarchisée des causes et dans ses choix thérapeutiques et/ou prophylactiques.
Auteur(s) : 
Gilles MEYER
Pages : 
39
Format : 
21 x 29,7 cm
Caractéristiques : 
Dépêche Technique n°112
. : 
.
Bookmark and Share
Site conçu et géré avec la solution PowerBoutique