Accueil > E-Dépêches Techniques (PDF) > E-Dépêches Techniques (PDF) > Lymphome ganglionnaire canin (PDF interactif)

Lymphome ganglionnaire canin (PDF interactif)La Dépêche Vétérinaire

Ref. produit : E-DT159
15.00 €
Livraison sous 3 à 6 jours
Quantité  
DOSSIER Diagnostic  Lymphome ganglionnaire canin : facteurs pronostiques
La prise en charge d'une tumeur quelle qu'elle soit, nécessite la connaissance de différents critères à valeur pronostique, afin de pouvoir offrir au propriétaire l'ensemble des données et arguments utiles et nécessaires à la prise de décision de mise en place d'un traitement.
Ces critères relèvent de la clinique, de la biologie, de l'imagerie, de l'histologie, voire parfois des traitements eux-mêmes. Ils permettent de quantifier des données importantes tels que le pourcentage et type de réponse selon les critères dits RECIST (RC = rémission complète, RP = rémission partielle, MS = maladie stable et MP = maladie progressive), la survie médiane (durée entre le début du traitement et le décès de l'animal (parfois dite spécifique lorsque le décès est lié au lymphome) et souvent visualisée grâce aux courbes de Kaplan-Meier (cf. fi g.1), la durée sans progression ou la durée de première rémission après la réponse initiale au traitement. C'est la comparaison de ces données avec ou sans traitement ou en fonction des différents traitements qui permet aux propriétaires de décider de la thérapeutique à mettre en place.
Cet article présente les principaux facteurs reconnus comme ayant une valeur pronostique significative dans le cas des lymphomes ganglionnaires canins.

THERAPEUTIQUE :
Protocole L-CHOP
Un protocole L-CHOP est un protocole de polychimiothérapie (utilisation de plusieurs molécules * de chimiothérapie successivement et à différents intervalles) destiné essentiellement au traitement des lymphomes, il est parfois également utilisé dans le traitement de certaines leucémies (aiguës lymphoblastiques par exemple).

La chimiothérapie métronomique
La chimiothérapie métronomique est une nouvelle modalité d'utilisation des molécules cytotoxiques anti-cancéreuses* : au lieu d'administrer une forte dose de cytotoxiques suivi d'une période de repos permettant à l'organisme de récupérer, on donne de petites doses de cytotoxiques sur une période prolongée, sans période de repos. La chimiothérapie métronomique présente de nombreux avantages sur la chimiothérapie " classique " et mériterait une utilisation plus large.

Nutrition  : Probiotiques chez les carnivores domestiques
NAC  : La cholécystite chez le furet
Faune sauvage  : Comment réguler les populations de rongeurs en ville
Publication : 
Mai 2018
Editions : 
La Dépêche Vétérinaire
Pages : 
32
Format : 
21 x 29,70 cm
Caractéristiques : 
Dépêche Technique n°159 - Format numérique
Réf. : 
E-DT159
Bookmark and Share
Site conçu et géré avec la solution PowerBoutique