Err

Contrile de la reproduction avec des implants (PDF interactif)

Contrile de la reproduction avec des implants (PDF interactif)

LA DÉPÊCHE VETERINAIRE
(Code: E-DT160)
Sur commande
Disponible sous 2 jours
Dépêche Technique n°160 (PDF interactif)
Juin 2018, La Dépêche Vétérinaire
32 pages
21 x 29,70 cm
15,00 €
110g
Description
Abonnés à La Dépêche Vétérinaire : téléchargez gratuitement votre n° de Dépêche Technique sur le site de La Dépêche Vétérinaire en cliquant ici.



THERAPEUTIQUE


Contrôle de la reproduction chez la chienne avec les implants de desloréline


La desloréline, un agoniste de la GnRH, présentée sous forme d'implant, montre un intérêt dans l'induction deschaleurs et de l'ovulation, et dans la suppression temporaire ou prolongée de l'oestrus chez la chienne.
Il convient de noter cependant que, dans cette espèce, aucune de ces indications n'est prévue par l'AMM desspécialités disponibles. Il est donc recommandé de faire signer un consentement éclairé au propriétaire.



 


Contrôle de la reproduction chez la chatte avec les implants de desloréline

Chez la chatte, bien que cette indication ne soit pas prévue par l'AMM des spécialités disponibles sur le marché, les implants de desloréline peuvent être utilisés pour prévenir les manifestations du cycle oestral, de façon réversible ou prolongée. La stimulation de la sécrétion hormonale qui suit la pose de l'implant chez un certain nombre de femelles pourrait aussi permettre d'envisager une utilisation dans le déclenchement de l'ovulation.

 


NAC 


Le diagnostic de l'insulinome chez le furet


 


Équine 


PAPIERS, CONTRATS, CONSENTEMENTS : les mentions à notifier pour se protéger au mieux en pratique équine


 


Faune sauvage 


Les rats prolifèrent-ils vraiment à Paris ?


 


EN PRATIQUE 


Ovariectomie avec abord par les flancs chez la chienne


L'ovariectomie avec abord par les flancs chez la chienne présente l'intérêt de créer des plaies chirurgicales plus petites que par la ligne blanche, avec un risque d'éventration plus faible. Les plaies ne nécessitent pas de pansement. L'abord permet une extériorisation généralement aisée des ovaires. Il est particulièrement indiqué chez les chiennes de grand format et en cas d'affection mammaire limitant l'abord par la ligne blanche. L'apprentissage de cette technique est généralement rapide.


 


Ovariectomie avec abord par le flanc chez la chatte

L'ovariectomie avec abord par le flanc chez la chatte présente l'intérêt d'une plaie chirurgicale en général plus petite que par la ligne blanche avec un risque d'éventration plus faible. La plaie ne nécessite pas de pansement.