Err

Diagnostic des MICI et du lymphome chez le chat

Diagnostic des MICI et du lymphome chez le chat

LA DÉPÊCHE VETERINAIRE
(Code: DT170)
Sur commande
Disponible sous 2 jours
Dépêche Technique n°170
Sept. 2019, La Dépêche Vétérinaire
28 pages
21 x 29,70 cm
22,00 €
110g
Description
Diagnostic des MICI et du lymphome chez le chat

Le lymphome est la première néoplasie digestive rapportée chez le chat. Son incidence est en progression depuis plusieurs années. Elle correspond à une infiltration intestinale lymphoïde, monomorphe, majoritairement de type « T ». Histologiquement, on différencie plusieurs types de lymphomes digestifs, et il existe plusieurs classifications utilisées actuellement. La classification la plus utilisée actuellement est celle différenciant 3 grades de lymphome digestif : bas (LBG), intermédiaire (LGI) et haut (LHG). On parle également de types (T, B, non B non T, à grands lymphocytes granuleux). Le pronostic est bon pour le LBG, réservé pour le LGI, et mauvais pour le LHG mais d'autres critères influencent le pronostic comme les répercussions cliniques du lymphome ou sa localisation et son étendue au sein du tractus digestif et de la paroi digestive.



Conduite à tenir face à une polyglobulie chez le chien et le chat

Plusieurs causes pouvant entraîner une polyglobulie ont été décrites en médecine vétérinaire. La polyglobulie relative est associée à une masse érythrocytaire normale alors que la polyglobulie absolue (primaire et secondaire) est caractérisée par une augmentation de la masse érythrocytaire.