Une question ? 01 44 93 30 69 Contactez-nous
Votre panier
Recherche
Accueil > Toutes les Dépêches Techniques > Toutes les Dépêches Techniques > La leucose féline : choix diagnostique et prise de décision

 

Toutes les Dépêches Techniques

La leucose féline : choix diagnostique et prise de décision

Ref. produit : DT151
La Dépêche Vétérinaire
22.00 €

Livraison sous 3 à 6 jours
Quantité  
 
   
Bookmark and Share
LA LEUCOSE FELINE
CHOIX DIAGNOSTIQUES ET PRISES DE DÉCISIONS

La présence du virus leucémogène félin (FeLV) est décrite dans le monde entier. Dans les dernières années, la prévalence du virus dans la population féline a nettement diminué grâce aux programmes de dépistage et de vaccination. Néanmoins, l'infection par le virus du FeLV et les symptômes cliniques associés sont encore identifiés régulièrement en pratique quotidienne.

Actualité thérapeutique : EFFETS SECONDAIRES COMPARÉES DES AINS*
Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont les analgésiques les plus largement utilisés en médecine vétérinaire. Ils sont la pierre angulaire du traitement de l'arthrose, affection fréquente de nos carnivores domestiques gériatriques, et d'autres affections chroniques douloureuses. Ils sont aussi très couramment utilisés dans la gestion de la douleur per et postopératoire. Cependant l'utilisation de ces médicaments s'accompagne parfois d'effets indésirables, tant en médecine humaine que vétérinaire. La recherche s'est donc tournée vers la synthèse de molécules possédant des propriétés anti-inflammatoires aussi efficaces mais avec une meilleure tolérance, tolérance qui a une importance majeure puisque ces médicaments sont souvent prescrits sur le long terme à des animaux âgés.

Utilisation du NT-proBNP en pratique cardiologique généraliste

Les peptides natriurétiques sont rencontrés chez les vertébrés et impliqués dans la régulation du métabolisme de l'eau. Le BNP (B-type natriuretic peptide) est formé dans les cardiomyocytes ventriculaires et dans une moindre mesure atriaux, en réponse à divers stimuli comme l'étirement myocardique ou l'hypoxie 14. Le BNP et le NT-proBNP sont libérés dans la circulation après clivage intracellulaire du pro-BNP. Une fois en circulation, le BNP exerce des effets diurétiques et natriurétiques permettant de contrebalancer l'activation du système rénine-angiotensine-aldostérone 7,14. Il présente aussi des propriétés cardio- et vasculoprotectrices. Le NT-proBNP est biologiquement inerte mais présente une demi-vie supérieure.

Un site de La Dépêche Vétérinaire
Site réalisé avec PowerBoutique - logiciel pour créer un site internet